top of page

Afin de compléter et de mettre à jour les connaissances sur la faune du territoire de la réserve et des sites associés, des inventaires piscicoles ont été entrepris sur les peuplements de poissons sédentaires. Deux sites ont été inventoriés : un à Saint-Sixte sur la Garonne et un autre à Aiguillon sur le Lot.

Se dit d'une espèce qui reste au même endroit.

Brème commune (Abramis brama).
Prestataire sur le bateau lors de l'inventaire piscicole.
Sandre doré européen (Sander lucioperca).
28_edited
Barbeau fluviatile (Barbus barbus).
Vue d'ensemble de la manipulation pour l'inventaire piscicole.
Grémille (Gymnocephalus cernua).
Déploiement du filet à partir de l'embarcation pour l'inventaire piscicole.

Pour réaliser de tels inventaires, les poissons sont capturés à l’aide d’une senne de plage. Ce dispositif est un filet de 100 mètres de long sur 3 mètres de haut, avec des mailles de 8 millimètres, sans nœuds pour ne pas blesser les poissons. Pour réaliser la pêche, l’une des extrémités du filet est ancrée à la berge en amont du site, l’autre est tenue sur un bateau, pour pouvoir dérouler le filet vers la rive opposée, puis redescendre vers l’aval sur la berge d’origine, afin de refermer la boucle formée. Les extrémités du filet sont ensuite tractées vers la berge pour concentrer les prises. Ce dernier point permet de débuter le comptage et/ou le tri des individus de chaque espèce capturée. Sur chaque site étudié, trois pêches sont réalisées pour assurer le meilleur échantillonnage possible. Enfin, les poissons sont triés par espèce, mesurés et pesés avant d’être relâchés vivants dans leur habitat.

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement une autorisation écrite de la Réserve Naturelle. 

bottom of page