top of page
Pont canal au lever du soleil.
Suvi de nuit pour le comptage des bulls de grande Alose.
Estimation de la population
 

L'estimation du nombre de grandes Aloses qui viennent se reproduire chaque année sur la Garonne, se fait en additionnant le nombre géniteurs présents sur les frayères en aval du barrage hydro-électrique de Golfech et le nombre d'individus qui empruntent l'ascenseur à poissons de l'ouvrage. 
Suivi de la reproduction
 
D'avril à juillet, des binômes sont constitués chaque nuit afin de compter les bulls (vus et/ou entendus) qui ont lieu sur les différentes frayères, en aval de Golfech. Ce comptage permet d'estimer le nombre de géniteurs présents sur les sites de ponte et d'évaluer l'état de la population.

Acte de reproduction de la grande Alose durant lequel un mâle et une femelle de grande Alose libèrent les gamètes sexuelles en décrivant des cercles.

Ascenseur à poissons du barrage EDF de Golfech.
Suivi de la migration

Le barrage hydro-électrique de Golfech a été construit en 1973. Il a été équipé d'un ascenseur à poissons et d'une station de contrôle en 1987. Cette dernière est située au niveau du canal de transfert, où une caméra placée devant une vitre permet  par jeu de contraste, l'identification et le dénombrement des différentes espèces qui empruntent l'ouvrage, y compris les aloses. Ce suivi est réalisé par l'association MIGADO

Association Migrateur Garonne Dordogne Charente Seudre

Association Migrateur Garonne Dordogne Charente Seudre

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement une autorisation écrite de la Réserve Naturelle. 

bottom of page